Site de l' Association Ultime Liberté

Accueil  Blog  Nouvelles  Téléchargements  Liens  FAQ 
Positions des candidats concernant la fin de vie

Présidentielles 2017 :

 

Prises de position des candidats concernant la fin de vie .

 

 

Fin de vie : ce qu'en disent les candidats à la présidentielle

Quelle est la position des candidats sur la question de l'euthanasie ? Sur ce point sensible, les clivages n'ont rien de partisan.

Une analyse de Virginie Tournay dans Le Point

----------

 

En février 2017, nous n' avions reçu de réponse explicite à une lettre envoyée aux candidats que de Yannick JADOT ( Voir ci-dessous ).

Depuis d'autres candidats se sont prononcés en faveur d'une légalisation du suicide assisté et/ou de l' euthanasie .
En particulier Jean-Luc Mélanchon et Benoît Hamon.

 

Courriel reçu :   Date : 8 février 2017 à 18:06     Sujet : Position Yannick Jadot - Ultime liberté

Mme Hury,

Comme convenu, veuillez trouver ci-dessous un texte explicitant la  position de Yannick Jadot sur le droit à mourir dans la dignité.

Bien cordialement,
Bastien Valtille
Chargé de campagne pour Yannick Jadot

" La liberté de disposer de sa personne, de son corps, et de sa vie

Reconnaître le droit pour une personne de disposer de son corps et de sa vie est une responsabilité collective.
Il revient en effet à la société non pas de condamner mais d'accompagner ses membres dans leur choix face à la fin de vie.
Le droit de mourir dans la dignité en ce sens est une réconciliation avec la vie.
Ce n'est pas le choix de la mort, c'est au contraire l'expression d'une personne vivante, responsable et libre.
L'idée même de vie humaine repose sur l'idée de liberté.

L'écologie propose un projet de société qui lie et renforce à la fois responsabilité et liberté et qui favorise la décision des personnes dans un cadre collectif émancipateur :
elle reconnaît la possibilité de choisir les conditions du dernier moment de la vie.

Je porte les convictions des écologistes qui veulent soutenir les avancées proposées par le rapport Léonetti et Claeys comme la sédation terminale tout en regrettant que ce rapport ne réponde pas à toutes les questions et ne propose pas l'aide active à mourir.
Nous soutenons le  caractère opposable des directives anticipées et la possibilité de déposer sur la carte vitale ces directives.
Nous proposons de lancer une grande campagne d'information pour que les personnes puissent déposer leurs directives anticipées avant de connaître la maladie et voulons soutenir un développement massif des soins palliatifs dans l'ensemble des hôpitaux. "


Date de création : 09/02/2017 @ 17:36
Dernière modification : 11/01/2018 @ 19:07
Catégorie : Présidentielle 2017
Page lue 4708 fois

up Haut up


Site propulsé par GuppY - © 2004-2013 - Licence Libre CeCILL
Document généré en 0.02 seconde