WIKI

Wiki personnel d'un membre fondateur de l' association Ultime Liberté

 

RETOUR AU SITE OFFICIEL

FORUM

Vous êtes ici -> EgaleLiberteLibreEgalite
PagePrincipale :: :: DerniersChangements :: IndexDesPages :: AideWikini :: InscriptionLogin :: :: Vous êtes 54.161.100.24
ArmandStroh NouvelHumanisme LoiMoraleNouvelle EthiqueMinimale NouS NousLePeuple? RepubliqueUniverselle EgaleLiberte LibreEgalite LiberteS

Egale Liberté Libre Egalité ( "ELLE" en abréviation acronyme )


Formule symétrique dans laquelle je ( ArmandStroh ) résume depuis quelques années ma conception personnelle des relations entre ces deux valeurs fondamentales , Liberté et Egalité , dont on sait que dans l' histoire des valeurs républicaines et démocratiques , comme dans celle des Droits de l' Homme , elles ont été pensées comme à la fois toutes deux nécessaires, mais pour beaucoup de façon dialectique voire définitivement antagoniste. ( LiberteEgaliteAntagonisme )

Même si elle est devenue cruciale dans la conception "moderne" de l' autodétermination de l' homme, la question de l' articulation de la Liberté et de l' Egalité est une ancienne question de controverse philosophique .

Certains voient même traditionnellement dans cette opposition la polarisation gauche / droite de l' échiquier politique "républicain" .

Pour ma part au contraire, je pose au départ l' identité indissoluble instituante de ces deux aspects d'un même idéal .

Cette "indissolubilité" étant elle-même librement choisie et précisément instituée par l' acte libre qui la pose :

Elle n' est donc "indissoluble" que pour autant et pour ceux qui la choisissent librement comme telle : il n' y a pas d'autre préalable moral, ni d'ordre "transcendant" ( religieux ou "spirituel" ) , ni de l' ordre d'une quelconque "nature humaine", ou d'une "loi de l'histoire" qui "fonde" la "valeur" d' une telle institution :

Il n' y a pas de "vérité morale" ( VeriteMoraleCritique? ) de quelque ordre qu'elle soit , qui viendrait préalablement "prescrire" ou "obliger" l' adoption "universelle" d'un tel idéal ( Différence avec l' humanisme classique du "DroitNaturel" ), ni même prétendre le faire dériver de façon "pragmatique" ou "performative" du cadre supposé incontournable de l' "agir communicationnel" ( comme chez Habermas ) ou encore d'une autre façon chez Marcel Conche . Ces diverses positions sont possibles à l' intérieur même du "cadre" d' EgaleLiberteLibreEgalite que NouS proposons , mais précisément aucune d'elles ne s'y impose préalablement au nom d'une prétendue "vérité philosophique".
Notre propre position , ne relève donc bien sûr pas d'une "autre vérité" , puisqu'elle récuse - par libre choix - toute réduction de la "norme morale" ainsi nouvellement instituée à une "vérité" préalable.
C'est aussi que cette position se distingue de la "Proposition de l' Egaliberté" défendue par Etienne Balibar ( voir EgaliberteBalibar )

Le cadre d' "EgaleLiberteLibreEgalite" que "NouS" posons résulte purement et simplement lui-même d'un "libre choix", dont on peut certes à la fois chercher des "causes" ( au sens de l' explication scientifique sociologique , psychologique, culturelle , historique , etc . ) du fait qu'un individu particulier, avec son insertion socio-culturelle particulière etc. en vienne à l' énoncer de cette façon et en cette forme de langage, et chercher à donner des "motivations" affectives de "goûts" ou de "sentiments" plus ou moins partagés par les "êtres humains" , mais ces deux voies ne sont pour NouS jamais "déterminantes" en termes d' "obligation morale" préalable , puisque NouS choisissons librement qu'un tel "point de départ" de la "valeur morale" ou de l' "obligation morale" comme telles est désormais ( pour NouS ) notre propre libre volonté ( LoiMoraleNouvelle ).

On peut bien sûr aussi trouver alors dans le passé de notre culture et d'autres cultures, des positions philosophiques, politiques, morales, etc. proches de celle que NouS défendons ici , mais ce n'est pas "parce que" de telles positions similaires ont existé dans le passé, que NouS NouS sentirions "obligés" de leur être fidèles ( la "fidélité" culturelle , mémorielle , historique, etc. est pour NouS une valeur secondaire : elle reste sous le jugement supérieur du principe d' EgaleLiberteLibreEgalite qui lui-même s'auto-institue par la simple "égale liberté" de tous les "EspritsLibres" qui s'y reconnaissent librement )

L 'expression "Égale Liberté" est elle aussi ancienne et a notamment été remise à l' honneur dans la pensée de John Rawls et plus récemment questionnée aussi par Etienne Balibar ( EgaLiberteBalibar )



Pour plus de développements explicatifs et esthétisants, sur ma conception personnelle, voir par exemple :

"ELLE et NouS"

Mais en de nombreux lieux d'intervention sur la toile notamment, je ne manque pas de RÉPÉTER la mise en forme langagière de la PELLE ( "Proposition de l' EgaleLiberteLibreEgalite " ) ( Dont le LentGage l' en gage hier, sans l' encager ... )